Apolline Philippon

Psychologue pour Enfants pour Adolescents pour Adultes pour Personnes agées

Relation parents-enfants : De la violence à la réconciliation

Relation parents-enfants : De la violence à la réconciliation Par Apolline PHILIPPON, psychologue, juin 2018 Les violences exercées sur les enfants : * Colères qui apeurent les enfants et leur ôtent souvent leur confiance en eux-mêmes. *Les absences de tendresse pour l’enfant. *Les rejets ou préférences : est-ce que je donne à chacun ce dont il a besoin au moment où il faut ? *Quand l’un des deux conjoints se sert de ses enfants pour faire passer des messages à l’autre, alors que le rôle de l’épouse est de rendre le père présent… *Quand les enfants sont arbitres des conflits et se sentent source d’union ou de désunion entre leurs parents : l’enfant se sent trop responsable, trop tôt, de ses parents !!! Cela génère donc une certaine culpabilité non légitime qui pèse sur l’enfant...etc * quand l’enfant est privé des liens familiaux...

Il est possible de faire un examen de conscience pour rouvrir des portes alors qu’on était dans des impasses…

Les chemins de réconciliation Réconciliation signifie "retisser des liens". C’est un chemin difficile et possible. C’est un travail de clarification. Il faut oser avancer avec courage, regarder les situations, se regarder soi-même, exprimer tous les conflits si possible avec une tierce personne bienveillante. En voyant comment nous sommes divisés, éclatés dans nos familles, nous pourrions nous décourager ! Pardonner ce n’est pas oublier sinon on perdrait notre dignité, notre identité. La réconciliation n’est pas non plus la résignation, ni l’esprit de sacrifice. La réconciliation c’est oser descendre dans notre vérité et celle de l’autre, oser autant que possible aborder, parler, libérer la parole. Il faut apprendre à pouvoir parler, ne pas s’isoler, se faire connaître. Ne pas se résigner à être par terre.

Même si je souffre de l’autre ou par l’autre, je ne dois jamais le réduire à sa misère, à sa blessure, au mal qu’il fait.

Ainsi, il faut refaire confiance pour que l’amour circule déjà en soi et autour de soi, pour être porteur de cette réconciliation.

Pardonner, c’est donner par-dessus la blessure et avoir en conscience comme le disait Pape François, 2016 « L’amour est au fond, l’unique lumière qui illumine sans cesse un monde dans l’obscurité ».

Pardonner est le seul moyen de la réconciliation et de libération si l’on le souhaite vraiment.

Cependant est-il possible de pardonner ? pourquoi pardonner ?