Apolline Philippon

Psychologue pour Enfants pour Adolescents pour Adultes pour Personnes agées

TROUBLE DES CONDUITES SPHINCTERIENNES : L’ENCOPRESIE

L’ENCOPRESIE : DIAGNOSTIC CHEZ L’ENFANT Le diagnostic est posé qu’après l’âge de 4 ans. L’encoprésie est un trouble du sphincter (l’enfant souille ses culottes), les causes peuvent être médicales ou psychologiques. Recherche des causes psychologiques que si pas de causes médicales (maladie ou malformation pouvant entraîner l’incontinence).

Ce trouble peut être un mécanisme de défense en psychologie contre un mal être. La Recherche des causes est importante pour la prise en charge.

La recherche est fait lors des entretiens avec les parents et en individuel avec l’enfant avec passation ou pas de tests projectifs ; donc recherche de la nature de ce mal être afin d’aider. Ce trouble touche la plupart du temps les garçons.

On parle de l’encoprésie primaire lorsque l’enfant n’a jamais été propre et secondaire dans le cas d’une rechute liés à l’apparition de certains événements traumatiques ou frustrants dans l’environnement de l’enfant comme la naissance, le décès, la séparation de l’enfant de ses parents...etc

La synthèse des entretiens peut conduire à une prise en charge familiale, de l’enfant et des parents voire parfois de la mère ou du père. La prise en charge est plus ou moins à long terme.

Le suivi est adapté en fonction de la problématique de chaque enfant. Le psychologue peut être emmené à travailler sur une ou plusieurs dimensions : - Harmonisation des rapports entre l’enfant et son entourage - Changement de comportements autoritaires ou trop laxistes des parents induisant trop de frustrations, - Favoriser la présence physique et morale du père - Offrandes affectives : compliments, mots affectifs, créer des complicités - Psychothérapie des parents - Prévention de la Fragilité face aux nouvelles frustrations affectives…